L'assainissement non-collectif, qu'est-ce que c'est ?

Ce système permet d'épurer les eaux usées domestiques d'une construction, sur le domaine privé.

 

Il se compose en règle générale :

- d'un dispositif de collecte : ensemble de tuyaux et regards de visite rassemblant les eaux usées d'une construction ;

- d'un dispositif de prétraitement : fosse toutes eaux ou fosse septique (eaux provenant des wc) + bac à graisses (eaux provenant de la cuisine, des salles de bain...) ;

- d'un système de traitement choisi en fonction de la nature du sol et des contraintes de terrain (épandage à faible profondeur, filtre à sable, filtre à sable drainé, tertre d'infiltration, filtre compact...) ou d’une filière agréée (mini-station, filtre planté, etc.)

- d'un système d'évacuation des eaux traitées : infiltration dans le sol, évacuation dans un réseau d'eaux pluviales ou un fossé avec autorisation de rejet du propriétaire du réseau.

Consultez le rapport 2017

Pour réaliser une nouvelle installation d’assainissement non collectif, il est nécessaire en amont des travaux de faire une demande d’autorisation d’installation (DAI) d’assainissement non collectif.

Vous pouvez retirer un formulaire en mairie ou le télécharger sur le lien suivant.

 

SPANC 2 BD